Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/08/2011

Emotion forte au décès de Barraïé

Sacré trois fois Biou d’Or, le cocardier Barraïé a enflammé de son vivant les aficionados de Saint-Christol et d’ailleurs. A son décès, l’émotion était vive chez les membres du Club taurin Lou Ferri. Michel Galibert écrivit alors un poème à l’attention de Jean-Pierre Durieu, dernier bayle de la manade Lafont à s’être occupé de Barraïé.

1305299402.jpg

Le voici : « Jean-Pierre je sens ton cœur meurtri, je sais qu’aujourd’hui tu n’as pas envie que m’on te console, que l’on te parle de lui. Je sais que le silence n’est pas l’oubli, ton taureau nous a dit adieu nous laissant au fond des yeux ces souvenirs ô combien majestueux de ses courses au final de feu. Les Carmen ne se comptent plus, ni les coupes et les trophées reçus. Le cœur de la Camargue a perdu celui qui a été de tous l’élu. Aux Hourtes le calme est de rigueur mais Jean (Lafont) doit écraser ses pleurs car celui qui fut son vainqueur est aujourd’hui parti ailleurs. Jean-Pierre, soit sûr que celui qui nous a fait vibrer et tant réjouis ne tombera jamais dans l’oubli. Barraïé, gloire à toi pour la vie ».

Les commentaires sont fermés.